Territoire 


Entre Dunham et Frelighsburg, surplombant le lac Selby, notre domaine est situé sur un coteau prisé depuis plus d’un siècle pour la culture fruitière. Sa pente oscille entre 5 et 15%, ce qui favorise l’écoulement naturel de l’air froid. L’orientation sud-est de nos parcelles nous expose aux premières lueurs matinales. Ces deux éléments, nous avantage contre les gelées de printemps. 
Notre sol est composé de sédiments glaciaires qui ont été déposés et organisés durant la fonte du glacier continental il y a plus de 10 000 ans. Le travail de l’eau a trié ces particules en fonction de l’altitude et du relief. À 250 mètres se trouve un loam sableux. Plus bas, à 200 mètres, les parcelles sont plus riches en argile. Nos sols sont bien aérés et le drainage est idéal.

La roche mère, un schiste cambrien compact et impénétrable, n’est jamais bien loin et vient effleurer la surface par endroit.  Ceci limite la pousse verticale des racines et favorise un stress hydrique durant les périodes de sécheresse estivale. Ce phénomène est bénéfique à la bonne maturité des raisins. 
Cela étant dit, nous sommes plus intéressés par la vie du sol que par sa géologie, puisque nous sommes en mesure d’y contribuer. Nous partons du principe simple qu’un sol vivant donne des raisins plus riches et plus sains, critères primordiaux pour l’élaboration de vins qui puissent transmettre les saveurs de notre territoire unique.





Fermentation


Si le raisin est bon, le vin est bon. C’est pourquoi nous mettons beaucoup d’efforts au champ! Au chai, nous favorisons l’expression la plus naturelle du raisin. Pas de hautes technologies, d’excès ni d’intrants indésirables. Pas d’uniformisation du goût. Chaque cuvée transmet à sa manière le langage du temps et des saisons.





Ecologie


Nous croyons qu’une entreprise ne peut négliger son empreinte écologique et doit se prémunir d’une stratégie environnementale qui va au-delà de sa stratégie marketing. Par choix, nous laissons de côté les certifications puisqu’aucune d’entre elles ne concorde réellement avec notre réalité aujourd'hui. Nous comptons donc sur le bouche à oreille et le bon jugement de notre clientèle pour communiquer notre éthique de travail. 
En gros, nous observons et écoutons perpétuellement notre espace. 
Nous n’utilisons aucun herbicide, pesticides cancérigènes, mutagènes ou toxiques ni engrais chimiques. Nous conservons une végétation sauvage entre les rangs pour éviter l’érosion du sol et favoriser la vie souterraine et la séquestration du carbone. Les rangs, quant à eux, sont désherbés manuellement. Pour les apports au sol, nous utilisons fumier, engrais verts et thé de compost. Nous broyons sur place le bois de taille plutôt que de le brûler et nous limitons le passage de la machinerie lourde pour éviter le compactage du sol et la combustion d’énergie fossile. Aussi, des bandes sauvages entourent nos cultures et permettent la présence d’une grande biodiversité.
Nous croyons que nous pouvons bien travailler tout en réduisant de beaucoup nos besoins en énergies fossiles et en matières polluantes.

Nos vignes ont été plantées sur un ancien verger, vieux d’au moins 75 ans. Pour encore plusieurs années, c’est avec le bois dur de ces pommiers et un système de chauffage des plus efficaces que nous pourrons chauffer notre eau et nos installations.

L’emballage du vin représente la plus grande partie de son empreinte carbone, principalement à cause de la bouteille en verre, même si celle-ci est recyclée. Nous utilisons donc les bouteilles les plus légères possible pour embouteiller nos vins. Nous préférons aussi le liège à la capsule pour le bouchage de nos bouteilles, le liège ayant une empreinte carbone plus faible que l'aluminium. Nous n’utilisons aucune capsule de surbouchage!

Enfin, puisqu’il est encore difficile de se passer entièrement des énergies fossiles, nous travaillons avec l’organisme Enracine, qui génère des crédits de carbone via le reboisement des forêts de l’Amérique Centrale tout en valorisant les terres des agriculteurs locaux. Le carbone produit par douze caisses de vin est compensé par la plantation et l’entretien d’un arbre.


 

Visites


Notre entreprise est toute jeune! Nous n’avons pas encore l’espace pour vous accueillir au vignoble. Merci!